VŒUX 2020 : LE MINPMEESA POUR UNE ANNEE 20/20 !

MINPMEESA > Actualités > VŒUX 2020 : LE MINPMEESA POUR UNE ANNEE 20/20 !

C’est le souhait du Ministre Achille BASSILEKIN III, formulé  pour ses collaborateurs ce lundi 27 janvier 2020 à Yaoundé au cours de la présentation des vœux.

Beaucoup de joie, d’émotions et de cadeaux ce jour à la tripartite du palais de Congrès. La présentation des vœux au ministre des petites et moyennes entreprises de l’économie sociale et de l’artisanat a donné lieu à des réjouissances marquant la fin d’année 2019 et le début de la nouvelle année. Occasion donc de faire le bilan de l’année écoulée et de présenter les défis à relever en 2020. Ce nouvel exercice, le MINPMEESA le projette sous la mention de « 20/20».

En revenant sur les actions de 2019, Mme le Secrétaire Général du MINPMEESA MBAJON Marthe Chantal a relevé que les activités ont été menées dans un contexte de « promotion encadrement des PME et de l’artisanat, développement de l’économie sociale, sans oublier la promotion de l’esprit d’entreprise et de l’initiative privée ». Il s’agit entre autres de la mise en fonctionnement de la pépinière nationale pilote d’entreprises d’Edéa, de l’accompagnement des PME par la bourse de sous traitance et de partenariat du Cameroun  (BSTP-CMR) ; de l’accompagnement des PME à travers l’Agence de Promotion des PME (APME), etc.

 Bien que le budget  de cet exercice ait connu une diminution considérable, le MINPMEESA entend consolider la réalisation de ses missions en termes de promotion de l’initiative privée, d’amélioration de la productivité et la compétitivité des PME, d’encadrement des Organisations de l’Economie Sociale, de promotion et de la vente des produits artisanaux sur les plans national, sous régional et international.

Pour l’année 2020, plusieurs actions sont en cours ; Pour la PME, le MINPMEESA  a relevé qu’il est important que tous les acteurs publics, privés et partenaires développent des synergies efficaces, pour permettre au PME d’exploiter tout leur potentiel, en leur offrant toutes les facilités d’accompagnement susceptibles de leur permettre de jouer pleinement  leur rôle de moteur de croissance et de création d’emplois.

Dans le cadre de la promotion de l’économie sociale et de l’artisanat, il s’agira de mettre en place le statut de l’apprenant, poursuivre les activités de mise à niveau des membres des organisations de l’économie sociale et des artisans; apporter davantage d’appuis aux initiatives locales de développement en vue de la réalisation de microprojets de développement ; vulgariser la loi cadre régissant l’économie sociale…a énuméré le chef du département ministériel.

Afin d’atteindre ses objectifs, le ministre a recommandé à ses collaborateurs, ponctualité, assiduité, réductions des dépenses publiques, respect de «l’éthique professionnelle ». Des exigences reconnues à cinq personnels admis à faire valoir leurs droits à la retraite.

Trois personnels ont été honorés ; il s’agit de madame CHINDO Emilia l’inspecteur général, monsieur DJODA Elie ’inspecteur des services N°1 et Mme ZE Patricia le Sous-Directeur du renforcement des capacités des PME.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *