VERS LA CREATION D’UN GUICHET UNIQUE : Le MINPMEESA met en place un bureau de facilitation des exportations des produits artisanaux au Cameroun.

MINPMEESA > Actualités > VERS LA CREATION D’UN GUICHET UNIQUE : Le MINPMEESA met en place un bureau de facilitation des exportations des produits artisanaux au Cameroun.

Mettre sur pied un dispositif permettant l’épanouissement des artisans et le développement du secteur de l’artisanat, tel a été l’objectif principal de la concertation que le Ministre des Petites et Moyennes Entreprises, de l’Economie Sociale et de l’Artisanat, Achille Bassilekin III a ouvert ce jeudi 20 août 2020 au Centre International de l’Artisanat de Yaoundé (CIAY).

Cet atelier de concertation en vue de la mise en place et du fonctionnement du bureau de facilitation (guichet unique) des exportations des produits artisanaux au Cameroun, va réunir les représentants des administrations et structures pressenties pour le Comité Interministériel du 20 au 21 août 2020. Il est question entre autres, de définir les modalités de mise en place et de fonctionnement de ce bureau de facilitation des exportations des produits artisanaux, de proposer un modèle d’organisation structurelle, de concevoir les services offerts par ledit bureau et d’en définir le mode de gestion. Les travaux dudit atelier ont consisté en la collecte des contributions et les participants ont pu mettre leur expertise en exergue dans l’optique de l’exploitation de certaines thématiques, notamment la définition du mode de gestion et de fonctionnement, la proposition d’une procédure d’exportation des produits artisanaux et la proposition des mesures visant à faciliter le passage des détenteurs de produits artisanaux au niveau des différents postes de contrôle à savoir la douane, l’Eco-garde et la police des frontières.

En ouvrant cet atelier, le Ministre Achille Bassilekin III a rappelé les raisons et l’importance d’une telle initiative. Il s’agit d’apporter des  réponses  à une préoccupation qui avait été soulevée par les artisans au cours de l’une de ses visites de terrain, notamment le ralentissement dans la commercialisation des produits artisanaux. Cette situation était caractérisée par la complexité et la lourdeur des procédures, la multiplicité de réglementations issues des différentes administrations dont les procédures s’entremêlent et créent d’énormes confusions. Face à cet état de chose, et fort du sentiment de responsabilité vis-à-vis de ce secteur, le Chef de Département Ministériel avait ainsi promis d’explorer des pistes de solutions afin de résoudre les problèmes liés à l’exportation et la vente de leurs produits sur le marché national et international. Aujourd’hui, la mise sur pied de ce bureau de facilitation apparait comme un outil capable de résoudre de façon efficace et pérenne ce problème et favoriser l’harmonisation et la synergie d’action de toutes les administrations qui interviennent dans ce processus à l’effet d’améliorer et de faciliter l’exportation des produits artisanaux.

Dans sa mission d’élaboration et de mise en œuvre de la politique de développement du secteur de  l’artisanat qui contribue de façon significative  à la création d’emploi  et à la hausse  du  Produit  Intérieur  Brut (PIB) de notre pays, le MINPMEESA envisage au terme de cette concertation, d’installer ce guichet unique dans des endroits stratégiques, à l’instar des aéroports, des ports et des frontières terrestres. Désormais, les artisans producteurs, les détenteurs et les acheteurs de produits artisanaux ne se heurteront plus à aux contraintes liées au paiement des taxes parfois supérieures au prix d’achat de leurs marchandises et pourront rendre l’activité commerciale dans le domaine de l’artisanat plus fleurissante.

Au terme des travaux qui se sont achevés le vendredi 21 août 2020, les participants ont formulé des recommandations aux différentes parties prenantes dans le plus grand souci de développer l’artisanat camerounais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *