UN ATELIER DE LA BSTP-CAM ET BB INCUBATOR LANCES À DOUALA PAR LE MINPMEESA

MINPMEESA > Actualités > UN ATELIER DE LA BSTP-CAM ET BB INCUBATOR LANCES À DOUALA PAR LE MINPMEESA

Le ministre des PME, de l’Économie Sociale et de l’Artisanat Achille BASSILEKIN III en visite de travail le 29 avril 2022 à Douala aux côtes des plus hautes autorités de la région du Littoral, a présidé dans la salle de conférences de l’hôtel Akwa Palace, l’atelier de concertation entre le Ministère des Marchés Publics et le secteur privé sous le thème « Stratégie d’accompagnement de l’accès des PME nationales aux marchés publics à la lumière des dispositions du code des marchés publics« .

L’atelier organisé par la Bourse de Sous-traitance et de Partenariat du Cameroun (BSTP-CAM) avait pour objectif d’outiller les PME sur l’ensemble des mécanismes permettant d’accéder à la commande publique. Il s’agissait ainsi d’une initiative pour favoriser le développement des PME camerounaises afin de les rendre aptes et compétitives dans notre écosystème entrepreneurial.

Au cours de ce lancement, le MINPMEESA a indiqué que « ce séminaire permet de capaciter nos PME à travers les mécanismes d’accès à la commande publique car elle est une véritable opportunité pour les opérateurs économiques nationaux. Nombreuses sont les PME dont les contraintes spécifiques dans l’exécution de la commande publique leur échappent… il s’agira ainsi de créer un cadre de collaboration avec le MINPMAP pour permettre de disséminer ces informations…les PME devront donc s’insérer dans un cadre déontologique pour répondre efficacement à cette sollicitation».

Les différentes articulations de cet atelier ont permis une bonne appropriation par les participants du processus et des mécanismes d’accès à la commande publique à travers le code des marchés publics.

Il est à noter que la Bourse de Sous-Traitance et de Partenariat (BSTP) est un centre d’information technique, de promotion et de mise en relation entre les fournisseurs et les sous-traitants créé par décret du Premier Ministre en 2012 et opérationnel depuis 2013. Il a pour but l’utilisation la plus optimale (la plus complète, la plus logique et la plus efficace) des capacités productives des industries affiliées. C’est non seulement un point de rencontre et un instrument de régulation entre l’offre et la demande des travaux de sous-traitance industrielle, mais aussi un instrument d’assistance pour les deux partenaires, et particulièrement pour les petits et moyens sous-traitants ou fournisseurs.

Sur un autre site, le Ministre a procédé au lancement officiel des activités de la Boris Bison Incubator à Bonaberi. Cette cérémonie riche en sons et couleurs a connu la présence à côté du MINPMEESA, du représentant du Gouverneur de la région du Littoral, du représentant du Préfet du Wouri, des membres du Parlement et des autorités traditionnelles.

La Boris Bison Incubator est un incubateur qui a pour mission de soutenir les start-ups et les jeunes soucieux des objectifs de développement durable, et donner aux jeunes entrepreneurs camerounais âgés de 18 à 35 ans les moyens de réduire la pauvreté et la pénurie d’emplois en créant des entreprises prospères. Il s’agit également de fournir un environnement propice aux entrepreneurs en herbe pour réaliser leurs rêves grâce à un grand espace de travail avec accès à la sécurité, à Internet et à l’assistance technique 24h/24 et 7j/7.

En procédant au lancement dudit incubateur, le Ministre des PMEESA a dit qu’« il ne s’agit pas seulement d’un plus mais également d’un palier franchi pour la jeunesse et ceci va en droite ligne avec les propos du Chef de l’Etat à son adresse le 10 février dernier. Le message du gouvernement est celui des encouragements, de soutien. C’est un incubateur qui est très jeune, très connecté aux autres de la diaspora et avec des technologies innovantes ».

A la suite du Ministre des PME, Boris NGALA, promoteur de BBINCUBATOR, a exprimé sa joie et sa gratitude à l’endroit du Ministre qui a accepté d’effectuer le déplacement de Douala. Il a invité les jeunes camerounais animés par l’entrepreneuriat à prendre l’attache de BBIncubator, pour développer son projet et devenir ainsi un entrepreneur à succès et créateurs d’emplois et de richesses.

Cette cérémonie riche en sons et couleurs a connu la présence à côté du MINPMEESA, du représentant du Gouverneur de la région du Littoral, du représentant du Préfet du Wouri, des membres du Parlement et des autorités traditionnelles.

Au regard de la grande proportion de la population camerounaise âgée de 25 ans, l’incubateur d’autonomisation des jeunes Boris Bison apparait comme une répondre appropriée de lutte contre la pauvreté au Cameroun. Cela se fera par le biais d’un programme d’entrepreneuriat rigoureux visant à autonomiser les jeunes en les encadrant, en les formant et en les surveillant pour qu’ils dirigent des entreprises prospères et sortent de la pauvreté.
Le programme vise à relever les défis quotidiens auxquels sont confrontées les nouvelles start-ups, notamment l’emplacement approprié pour la germination des entreprises et les start-ups ; la mise à disposition d’un approvisionnement adéquat en électricité et en eau, en connexion Internet gratuite et rapide, en ressources de démarrage gratuites et en espace de bureau, tout en créant des synergies pour le développement de leurs techniques et de leur vision d’entrepreneur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *