Semaine Mondiale de l’Entrepreneuriat : Les activités de la 2ème édition lancées sur l’étendue du territoire ont été annoncées par un Point de presse du MINPMEESA

MINPMEESA > Actualités > Semaine Mondiale de l’Entrepreneuriat : Les activités de la 2ème édition lancées sur l’étendue du territoire ont été annoncées par un Point de presse du MINPMEESA

De concert avec la communauté internationale, le Cameroun célèbre du 23 au 27 novembre 2020 la Semaine Mondiale de l’Entrepreneuriat placée sous le thème « Entrepreneuriat, outil de développement inclusif et durable ». En prélude à cette 2ème édition, le Ministre des Petites et Moyennes Entreprises, de l’Economie sociale et de l’Artisanat Achille BASSILEKIN III, a donné un point de presse le 24 novembre 2020 dans la salle de réunion de l’immeuble Emergence à l’effet de dévoiler les différentes articulations de ladite semaine

Les activités sont ainsi focalisées autour de la relation liant l’éducation entrepreneuriale à la gouvernance, ainsi qu’autour des moyens dont disposent les structures d’accompagnement pour encadrer les jeunes entrepreneurs en vue d’un développement inclusif et durable de leurs entreprises. En attendant l’intégration d’un module ‘’entrepreneuriat’’ dans les programmes scolaires, la semaine sera également l’occasion pour les plus jeunes des lycées et collèges d’approfondir et d’étaler leur savoir-faire entrepreneurial développé dans les clubs animés à cet effet. Par ailleurs, seront organisées les conférences/débats et les tables rondes au cours desquels les témoignages des entrepreneurs seront partagés pour des actions futures concertées et efficientes. La semaine est également l’occasion pour les entrepreneurs d’échanger sur les moyens adéquats et efficaces permettant de relever les défis marqués par la pandémie de la Covid-19, qui leur impose d’être plus imaginatifs et inventifs.

Le Ministre accompagné du Secrétaire Général et du personnel des services centraux, effectuera  entre autres des descentes au Lycée Technique de Nkolbisson pour apprécier le génie entrepreneurial des enfants en foisonnement, et dans l’entreprise KIAMA spécialisée dans la production des applications et logiciels. La semaine sera clôturée au Centre International de l’Artisanat de Yaoundé le 27 novembre 2020 par une table-ronde au cours de laquelle les échanges porteront sur les sous-thèmes : « Compter avec les femmes entrepreneurs de la CEMAC pour accélérer l’intégration sous-régionale », « Soutenir l’entrepreneuriat des jeunes pour une relance économique rapide post-COVID » et « La décentralisation, instrument de promotion de l’entrepreneuriat local».

En plus des activités organisées au niveau central, les délégations départementales et régionales se déploieront également sur le terrain. Sont ainsi annoncées les descentes de sensibilisation et d’éducation dans les lycées et collèges, la valorisation des produits entrepreneurials et artisanaux à travers l’animation des foires exposition/vente, les Conférence débats, les tables-rondes, la diffusion des messages d’information et de sensibilisation sur les missions, les réalisations et les opportunités qu’offrent le MINPMEESA à ses nombreuses cibles, et les campagnes de sensibilisation et de vulgarisation de la culture entrepreneuriale. Ce dynamisme départemental sera manifesté dans le Mfoundi, le Wouri, la Mifi, la Mefou Afamba, la Vina, le Mayo-Tsanaga, le Moungo et l’Océan, sous la présidence des représentants personnels du Ministre, des délégués régionaux et départementaux.

Ayant noté l’agenda, les journalistes ont posé un ensemble de questions au Ministre Achille BASSILEKIN III, autour notamment de l’appui apporté par son département ministériel aux PME en temps de Covid-19. Le Ministre, insistant sur l’actualité autour de cette question a indiqué que la liste des entreprises définitivement retenues sur l’étendue du territoire, et devant bénéficier de l’appui de 2 milliards au titre du Fonds de relance économique au profit du secteur productif durement impacté par la Covid-19, sera incessamment publiée par voie de communiqué. Il a indiqué alors que « sur 1171 dossiers reçus des PME sinistrées, artisans et promoteurs d’organisations de l’Economie Sociale, 720 dossiers ont été retenus ». Sollicitant une meilleure compréhension de la stratégie d’accompagnement de l’Etat, une journaliste a semblé être préoccupée par l’émiettement des ressources au bénéfice d’une quantité importante d’entreprises. Elle a voulu surtout savoir s’il ne serait pas plus efficace de considérer à l’avenir des appuis substantiels pour un nombre encore plus réduit d’entreprises afin d’avoir un meilleur impact économique. Le Ministre a réagi en indiquant que dans « la Stratégie Nationale de Développement 2020-2030, il y a tout un pilier qui traite de l’accompagnement des «champions nationaux » identifiés en fonction des filières et des secteurs ». Ceux-ci recevront suffisamment de ressources afin de se positionner comme entreprises qui non seulement seront en mesure de répondre aux besoins des populations, mais davantage de mieux se frotter à la compétition internationale dans le cadre des biens et services produits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *