PME: Visite de Madame le Secrétaire Général du MINPMEESA à la Sarl KmerPad

MINPMEESA > Actualités > PME: Visite de Madame le Secrétaire Général du MINPMEESA à la Sarl KmerPad

La collaboration avec le MINPMEESA sollicitée par KmerPad a connu un écho favorable auprès du Ministre des PMEs Achille Bassilekin III et s’est matérialisée par une visite officielle des locaux de la société

Le Secrétaire Général du Ministère des Petites et Moyennes Entreprises, de l’Economie Sociale et de l’Artisanat (MINPMEESA),  Marthe Chantal NDJEPANG MBAJON, a effectué une visite officielle à la Société à responsabilité limitée (SARL) KmerPad. Cette visite du 13 mai 2020 vient en réponse à la demande de collaboration avec le ministère, sollicitée par cette structure. Elle a permis à Madame le Secrétaire Général, qu’accompagnaient pour la circonstance certains de ses collaborateurs, d’apprécier l’organisation et le fonctionnement de ladite structure, de mieux cerner ses actions et activités, et d’être édifiée sur ses partenaires et ses défis.

Créée en 2012 sous forme de Groupe d’initiative commune (GIC)  et passée en Sarl en 2020, la structure bénéficie de l’accompagnement de l’Agence Française de Développement (AFD) à travers la société coopérative d’investissement FADEV. Spécialisée au départ dans la fabrication de serviettes hygiéniques réutilisables, la structure s’est lancée en avril 2020 dans la production de masques en tissus, en réponse à la crise sanitaire du Covid-19. Elle est à cet égard capable de produire environ 800 masques par jour. Par ailleurs, elle a pour ambition de produire, de manière plus régulière, des couches pour enfants et pour adultes réutilisables. Les produits fabriqués par la Sarl répondent aux normes de l’Anor et sont disponibles dans les rayons de certains supermarchés et pharmacies de Yaoundé. La structure souhaite conquérir le marché national et couvrir également la sous-région Afrique centrale. Hormis la production, elle anime, en partenariat avec ONUFEMME, un programme d’éducation et de sensibilisation à la gestion menstruelle. Avec l’UNICEF, elle a également élaboré un guide pour les établissements scolaires.

La structure regroupe trois promoteurs et emploie une vingtaine de personnes. Elle a pour objectif de renforcer le système de gouvernance en s’ouvrant notamment à d’autres entreprises grâce auxquelles elle prendrait de l’ampleur, a indiqué Olivia Mvondo, Déléguée de KmerPad. C’est dans ce même esprit de collaboration qu’elle tend la main au MINPMEESA pour solliciter certes un accompagnement institutionnel, mais également un encadrement. D’autant plus que « l’appui financier directe pouvant être reçu d’un bailleur est souvent conditionné par les recommandations des instances étatiques », a signalé Armand Anaba, Délégué adjoint.

En réponse, Madame NDJEPANG MBAJON leur a demandé de se rapprocher du Directeur des PMEs présent, afin de bénéficier d’une inscription dans le fichier national des PMEs ainsi que de certaines facilités que ce nouveau statut peut leur offrir, à la limite des moyens du Ministère. A l’Agence des petites et moyennes entreprises par exemple, a-t-elle poursuivi, l’accompagnement peut être considérable, bien qu’étant non financier.

La Sarl fait face à plusieurs défis dont le plus important est celui des coûts de la matière première qui, en ce temps de crise sanitaire, est passée du simple au triple, ont déclaré les promoteurs. Par conséquent, leur production a considérablement chutée. Leurs produits étant destinés à une cible à revenus moyens, ils craignent que l’augmentation du prix ait un écho défavorable auprès des consommateurs, vivant pour la plupart en communautés rurales.

A la fin des échanges, Madame le Secrétaire Général et son équipe ont eu droit à une visite guidée des ateliers de production. Au terme de celle-ci, elle a félicité les responsables de la Sarl pour le travail fourni et les a encouragé à persévérer dans leurs activités. Les promoteurs de la société, pour leur part, ont exprimé leur joie et leur gratitude pour cette visite qui matérialise, selon eux, la volonté manifeste du MINPMEESA à les accompagner.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *