MINPMEESA / HAUT – COMMISSARIAT DE L’INDE : UN PARTENARIAT GAGNANT-GAGNANT A ADOSSER A UNE FEUILLE DE ROUTE

MINPMEESA > Actualités > MINPMEESA / HAUT – COMMISSARIAT DE L’INDE : UN PARTENARIAT GAGNANT-GAGNANT A ADOSSER A UNE FEUILLE DE ROUTE

Afin d’examiner ensemble les possibilités de densifier la coopération qui lie le Cameroun et l’Inde dans les domaines des Petites et Moyennes Entreprises, de l’Economie Sociale ainsi que de l’Artisanat, le Ministre Achille BASSILEKIN III a reçu en audience S.E RAKESH MALHOTRA, Haut-Commissaire de l’Inde au Cameroun, le 31 mars 2021 dans la salle de réunion de son département ministériel.

 Les deux personnalités ont exploré plusieurs pistes de collaboration, notamment l’amélioration de la compétitivité des PME ; la promotion de l’éducation entrepreneuriale ; le renforcement des capacités des ressources humaines du secteur ; la mise en relation entre les structures sous-tutelles des deux pays ; le renforcement des capacités des centres artisanaux pour vendre les produits artisanaux et fournir des informations commerciales utiles dans le domaine de l’artisanat ;  l’ouverture des centres d’incubation dans les secteurs prioritaires définis par les deux pays ; le développement d’un programme des compétences avec l’EPCH ( Conseil pour la Promotion des Exportations de l’artisanat) pour les artisans ; l’appui à la concrétisation du concept OVOP et la promotion de e-commerce à travers les galeries virtuelles.

Ils ont également passé en revue les perspectives d’autonomisation des artisans à la lumière du model indien et le renforcement des exportations des produits issues de l’artisanat, d’autant plus qu’il existe en inde un centre de promotion des exportations de l’artisanat. « Le MINPMEESA compte bénéficier de l’expérience et du modèle indien et s’inspirera de l’ensemble des programmes, d’offres de formation disponibles au Ministère des Micros, Petites et Moyennes Entreprises qui permettront de dynamiser l’écosystème entrepreneurial, qui est aujourd’hui la pointe en matière d’innovation et de créativité », a déclaré le Ministre. Avec le Haut-Commissaire de l’Inde au Cameroun, nous sommes convenus de nous doter d’une feuille de route pour que l’exemple indien inspire les avancées qui sont les nôtres dans ce domaine ; l’Inde étant un pays émergent dont la croissance et le dynamisme sont assez enviables », a-t-il conclue.

S.E RAKESH MALHOTRA, pour sa part, souhaite que les promoteurs d’entreprises et les artisans  camerounais viennent se faire former dans ces domaines en Inde, une fois que la pandémie actuelle  s’estompera, afin de profiter des facilités et avantages que l’inde a à offrir dans le cadre de cette coopération ». Surtout qu’en Inde, « une part belle est accordée au secteur des PME et de l’artisanat, secteurs qui impactent positivement l’économie », a-t-il ajouté.

Au sortir des échanges, le MINPMEESA et le Haut-Commissaire de l’Inde au Cameroun sont convenus d’assortir leur feuille de route d’un certain nombre d’échéances, permettant de dynamiser davantage le partenariat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *