MINPMEESA – AUF : PARTENARIAT SCELLE PAR UNE CONVENTION SIGNEE

MINPMEESA > Actualités > MINPMEESA – AUF : PARTENARIAT SCELLE PAR UNE CONVENTION SIGNEE

La salle des actes du Ministère des Relations Extérieures a servi de cadre le 18 mai 2021 à la double cérémonie de signature de Conventions de partenariat entre le Gouvernement de la République du Cameroun (MINPMEESA-MINEFOP-MINJEC) et l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF), et de remise des clés de l’immeuble-siège mis à la disposition de l’AUF par le Gouvernement du Cameroun.  Les deux articulations se sont déroulées en présence de plusieurs membres du Gouvernement et du corps diplomatique.

  S’agissant de la Convention de partenariat entre le Ministère des Petites et Moyennes Entreprises, de l’Economie Sociale et de l’Artisanat (MINPMEESA) et l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF), elle est signée dans un contexte doublement particulier: le Cameroun vient de se doter de sa nouvelle stratégie de développement SND30 et l’AUF est en phase de finalisation de son plan stratégique pour la période 2021-2025 dont le Cameroun devrait s’inspirer. La Convention vient concrétiser au sens juridique et institutionnel l’existence d’un partenariat déjà entamé dont les résultats sont à ce jour suffisamment éloquents, mais surtout identifier et consacrer de nouveaux axes stratégiques d’une collaboration plus fructueuse entre les parties.

Il est question, dans le cadre de cette coopération bilatérale, de mettre un accent sur le renforcement des capacités des jeunes porteurs de projets; de soutenir la mise en œuvre des projets; de promouvoir et diffuser la culture entrepreneuriale ; et du partage d’expériences. L’AUF s’engage à cet égard à encourager et soutenir techniquement, et au besoin financièrement, les initiatives et activités des jeunes dans le domaine de l’entrepreneuriat et de la maturation des projets numériques, selon les modalités définies d’accord-parties dans le cadre de cahiers de charges y afférents et à œuvrer en vue de l’insertion professionnelle. Le MINPMEESA, pour sa part, prend l’engagement entre autres, d’assurer le parrainage institutionnel des différentes activités à mener dans le cadre de ladite Convention ; d’accompagner l’AUF dans la mise en œuvre des projets arrêtés d’accord-parties et conformément aux spécifications contenues dans les cahiers de charges y afférents ; d’apporter un appui technique au fonctionnement de l’incubateur Ongola Fablab et d’accompagner l’AUF dans le suivi des projets des incubés.

Pour le Ministre Achille BASSILEKIN III, cette Convention de partenariat pose les jalons d’une coopération riche, fructueuse et mutuellement bénéfique. «L’intérêt de ce partenariat réside en ceci que la promotion de l’entrepreneuriat des jeunes et des femmes, basé sur l’innovation et les technologies digitales, s’inscrit en droite ligne des initiatives du Gouvernement. Celles-ci visant à mettre en œuvre des politiques innovantes, en vue de l’éclosion d’un écosystème entrepreneurial viable et structuré, permettant de catalyser la dynamique d’émergence dans laquelle le Gouvernement est attelé à matérialiser la vision du Chef de l’Etat S. E. Paul BIYA », a-t-il souligné.

Les deux parties entendent échanger les informations et renseignements utiles à la mise en œuvre conjointe et satisfaisante des activités de la Convention, dans le respect de la législation et des procédures en vigueur au Cameroun, et fournir mutuellement dans la mesure du possible, toute l’assistance nécessaire en vue de favoriser et faciliter ledit partenariat.

Rappelons que lors du Salon Promote 2019, le Pr Mohamed Abdel BEN AMOR, alors Directeur Régional de la DRACGL-AUF et la Ministre avaient échangé sur un ensemble d’actions en faveur des PME. Les échanges se sont poursuivis le 16 janvier 2020 lors de la visite de travail effectuée par la Ministre Achille BASSILEKIN III au siège de la DRACGL-AUF, et au cours de laquelle ils ont visité le laboratoire de fabrication numérique Ongola Fablab et apprécié les différents projets réalisés par les incubés. Le projet de collaboration évoqué à cette occasion est donc ainsi scellé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *