L’EXPERIENCE CANADIENNE POUR RENFORCER L’ESSORT ENTREPRENEURIAL CAMEROUNAIS

MINPMEESA > Actualités > L’EXPERIENCE CANADIENNE POUR RENFORCER L’ESSORT ENTREPRENEURIAL CAMEROUNAIS

En vue de dynamiser les relations  qui existent depuis longtemps entre le Canada et le Cameroun  dans l’intérêt de développer les PME, les Start up et l’entrepreneuriat au Cameroun, le Ministre des Petites et Moyennes Entreprises, de l’Economie Sociale et de l’Artisanat Achille BASSILEKIN III a reçu en audience le 22 septembre 2021 S.E. Richard BALE, Haut-Commissaire du Canada au Cameroun.

Cette audience a permis aux deux personnalités de voir dans quelle mesure dynamiser l’appui et l’accompagnement des porteurs de projets innovants ; envisager des cadres de collaboration dans les domaines de l’entrepreneuriat et impliquer le MINPMEESA dans la mise en œuvre des projets y relatifs au Cameroun et ; capitaliser les instruments de coopération et de développement du Canada. A cet effet, le Ministère des PMEESA entend bénéficier de l’assistance du Canada dans le cadre de la politique nationale d’incubation à travers l’appui aux incubateurs publics et privés, et le financement des projets des incubés de la Pépinière Nationale Pilote d’Entreprises d’Edéa.

 Cette assistance devra s’étendre à la promotion de l’entrepreneuriat chez les jeunes; à l’accompagnement à la mise en place et à la dynamisation des clubs entrepreneuriat dans les lycées et collèges tout en ciblant les jeunes filles; au développement des partenariats stratégiques entre PME camerounaises et canadiennes dans les domaines d’intérêt commun; au recensement des points forts du secteur des PME au Canada pouvant inspirer les PME camerounaises et, à l’accompagnement des femmes camerounaises dans le cadre du projet SheTrades à travers la formation, la mise en place d’incubateurs dédiés à la promotion de l’entrepreneuriat féminin ou encore la digitalisation des entreprises dirigées par les femmes.

Pour le Ministre Achille BASSILEKIN III, le Canada en matière d’innovation et d’appui aux Start Up est bien avancé. «  C’est une expérience qui de notre point de vue est stimulante et qui nous permettra de mettre sur pied une stratégie de benchmarking afin de nous inspirer de leur expérience et surtout, de créer un cadre propice à l’essor de l’entrepreneuriat camerounais », a-t-il déclaré.

S.E. Richard BALE, Haut-Commissaire du Canada au Cameroun a dit être satisfait de voir qu’au Cameroun, il y a une forte volonté de soutenir l’essor des PME.  « Nous avons discuté de notre intérêt commun dans le domaine de l’entrepreneuriat et des Start up, nous avons passé en revue les différentes réalisations du Canada dans ces différents secteurs, et nous continuerons de travailler avec le ministère afin qu’ensemble, nous puissions accompagner les porteurs de projets », a-t-il conclu.

 Au sortir de ces échanges, les deux personnalités ont convenu d’effectuer, dans les prochains jours, une descente à la Pépinière Nationale Pilote d’Entreprise d’Edéa afin de toucher du doigt ce qui est fait en faveur de la maturation des projets et de mettre en place des plates forme de collaboration entre la PNPE et d’autres  structures similaires au Canada.

Il est à noter que le Canada et le Cameroun entretiennent des rapports multiformes. Le MINPMEESA spécifiquement a signé un accord de coopération scientifique avec l’Université du Québec à Trois Rivières en 2010 pour le développement de la recherche sur les Très Petites Entreprises et les Petites et Moyennes Entreprises au Cameroun. Ce cadre juridique donne ainsi la possibilité d’explorer les atouts du Canada pour intensifier la coopération dans le secteur des PMEESA.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *