LES PME A L’ECOLE DE LA NORMALISATION DES PRODUITS

MINPMEESA > Actualités > LES PME A L’ECOLE DE LA NORMALISATION DES PRODUITS

L’Atelier de renforcement des capacités des PME pour la normalisation et l’amélioration de la qualité de leurs produits que le Ministre des PME Achille BASSILEKIN III a ouvert le 09 juin 2022 à l’hôtel Franco vise la protection des consommateurs en ce sens qu’il concourt à l’accompagnement des Petites et Moyennes Entreprises (PME) à travers le renforcement et le développement de leurs systèmes de production en qualité et en quantité.  Cet atelier a également pour objectif de promouvoir le « Made in Cameroon » et la mise à disposition des produits de qualité pour la consommation.

Destiné à soixante (60) promoteurs de PME et aux chargés du service de la production issus des secteurs agro-alimentaire et sélectionnés dans le Fichier National des PME, l’atelier s’organise dans le cadre de la mise en œuvre de deux Conventions : La Convention du 1er décembre 2016 avec l’ANOR relativement à « la normalisation des produits artisanaux camerounais et ceux des PME pour leur plus grande compétitivité sur les marchés nationaux et internationaux » ; et la Convention du 23 décembre 2020 avec LANACOME, en vue de garantir l’innocuité des produits en vente destinés à la consommation au Cameroun.

Les piliers essentiels de la normalisation trouvent leur ancrage dans le contrôle de la qualité à travers lequel les parties se proposent d’encadrer et de former le personnel en charge dudit contrôle et de la répression des fraudes ; dans l’évaluation de la conformité qui suppose la mise à niveau du secteur prioritaire et qui vise à promouvoir la qualité ; dans la mise en place d’un système national d’évaluation de la conformité ; dans le renforcement des capacités institutionnelles nationales de management en la matière ; et dans le développement des compétences locales susceptibles d’accompagner efficacement les entreprises  nationales.

Le Ministre des PMEESA, Achille BASSILEKIN III, tout en restant déterminé est très optimiste de l’impact positif de cet atelier sur la qualité des produits des PME camerounaises, a indiqué qu’il s’agit d’une véritable opération de « séduction du consommateur qui est l’arbitre en dernier ressort des biens et services livrés sur le marché par les entrepreneurs ».

Pour Mme le Directeur Général de LANACOME, Rose NGONO MBALLA, l’atelier favorisera « le respect des dispositions qui améliore la santé publique puisque lorsque les produits ne sont pas conformes à la norme, il y a des risques d’atteinte à la santé publique. Cette formation permettra de parler des bonnes pratiques d’hygiène ».

Pour la représentante du Programme des Nations-Unies pour le Développement (PNUD) chargée du Conseil Technique Stratégie, Euphrasie KOUAME, trois composantes constituent l’essentiel de cette formation à savoir le renforcement des capacités des PME, la facilitation de l’accès au financement et la facilitation de l’accès au marché.

Cette cérémonie a connu la présence, aux côtés du MINPMEESA, des partenaires de choix tels que le PNUD, LANACOME, L’ANOR, l’ONUDI, etc. Ont également été mis à contribution des experts de l’Agence de la Norme et de la Qualité (ANOR), du Laboratoire National de Contrôle de Qualité des Médicaments et d’Expertise (LANACOME), de l’Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel (l’ONUDI), du Laboratoire National Vétérinaire (LANAVET) et du Centre Technique Agro-alimentaire (CTA). L’effort conjugué de ces partenaires permettra une meilleure appropriation de ce renforcement des capacités.

Tous ont mis du leur pour outiller les participants et les amener à être capables de saisir tous les contours liés aux normes camerounaises et à la qualité des produits, ainsi que leur impact sur les marchés nationaux et internationaux. Les participants seront également à même d’élaborer des stratégies pour susciter l’émulation auprès des PME à se conformer aux normes et qualités de leurs produits ; de présenter le rapport entre innovation, normalisation et qualité et de présenter les procédures d’obtention de la certification à l’ANOR une fois le produit labélisé.

La cérémonie protocolaire d’ouverture s’est achevée par la visite du Showroom de l’hôtel Franco qui met en valeur les produits des artisans et fait la promotion du « Made in Cameroun » dans différents secteurs d’activités dont la cosmétique, l’agro-alimentaire, le vannerie et le vestimentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *