LE MINPMEESA LANCE LA 4è EDITION DES CARAVANES DE SENSIBILISATION SUR LES CGA A GAROUA

MINPMEESA > Actualités > LE MINPMEESA LANCE LA 4è EDITION DES CARAVANES DE SENSIBILISATION SUR LES CGA A GAROUA

La salle des fêtes et de la culture de la Communauté Urbaine de Garoua s’était avérée étroite pour contenir les populations venues massivement assister aux travaux de la 4e édition des caravanes de sensibilisation sur les Centres de Gestion Agréé (CGA) dans la Région du Nord les 27 et 28 juin 2019 sous le thème : « soutenir l’adhésion des PME aux CGA : un enjeu gouvernemental de croissance ».

En lançant les travaux de cette caravane, Achille BASSILEKEN III, Ministre des PME qui était accompagné pour la circonstance des très hautes personnalités de la Région du Nord au rang desquelles le Gouverneur, le Préfet du Département de la Bénoué, a émis le vœu aux différents acteurs de remplir pleinement leur cahier de charges. Il a égrené les avantages multiformes qu’offrent les CGA auprès des chefs d’entreprises. Ceux-ci tournent autour de l’assistance dans l’accomplissement des obligations déclaratives et de paiement des impôts et taxes ; l’assistance en matière de contrôle fiscal, l’assistance en matière de contentieux fiscal et enfin l’information et la sensibilisation sur les nouvelles dispositions touchant le secteur d’activité du chef d’entreprise adhérent. L’adhésion à cet outil est l’enjeu gouvernemental de croissance auquel il faut nécessairement adhérer. Ainsi a-t-il invité les promoteurs des entreprises individuelles, de la très petite entreprise, la petite entreprise et la start-up à manifester leur attachement pour en bénéficier.

A travers une leçon inaugurale, les dispositifs institutionnels d’accompagnement des PME mis en œuvre par le gouvernement ont été présentés. Comme on peut le constater, ils sont variés et touchent les administrations sectorielles que le Minpmeesa n’a pas manqué de remercier à l’instar du MINFI,MINEPAT, MINADER, MINMIDT, MINEPIA, MINPOSTEL, ANOR, BSTP et APME.

Au terme de ces deux jours intenses de conférences, les participants dans leur forte implication, ont formulé les recommandations à l’endroit du gouvernement et au secteur privé et aux promoteurs de CGA.

Au total 18 recommandations parmi lesquelles les plus évocatrices tournent autour de la migration des GIC et coopératives en unités formelles et structurées en adhérant au CGA, l’application effective des 30% de marché aux PME camerounaises, la finalisation et l’adoption du code d’éthique et de déontologie sur lequel est adossée la profession du promoteur du CGA et enfin la nécessité pour les administrations sectorielles, sous la houlette du MINPMEESA de poursuivre les caravanes des CGA dans les 10 Régions pour pérenniser ainsi la communication gouvernementale.

Afin de toucher du doigt la réalité des services déconcentrés et des entreprises locales, le Minpmeesa a accordé plusieurs audiences aux chefs d’entreprises et personnalités. Il a par ailleurs visité le village Artisanal Régional de Garoua, la Délégation Régionale et le CFCE du MINPMEESA ou il a eu des échanges francs et sincères avec les responsables. Il a achevé cet épisode par la visite de trois entreprises à savoir : SIDEMI S.A. qui produit et distribue de l’eau minérale SAHEL SPRINGS, là encore, Achille BASSILEKIN III a visité tout le cycle de production et a encouragé la direction générale pour son dynamisme. Sa deuxième étape l’a conduit à la société MAN  qui est une entreprise de BTP, elle fait des études techniques et réalise plusieurs ouvrages dans le domaine de la transformation métallique. La dernière étape a été la société MANU CYCLE, là aussi, il s’agit de la fabrication de plusieurs produits à partir du métal. On a pu y apprécier la fabrication des vélos, des charriots, des porte-tout pour ne citer que ceux-ci.

 Dans l’ensemble des trois entreprises visitées, le nombre de personnel oscillait dans la cinquantaine. La grosse innovation a été la présence du personnel féminin jeune dans le bloc de montage des bicyclettes à MANU CYCLE.

Le Minpmeesa a ainsi pu à sa manière encourager les uns et les autres afin de continuer non seulement leur œuvre mais aussi la sensibilisation dans l’entrepreneuriat gage de lutte contre le chômage et le sous emploi. C’est donc une ville de Garoua toute motivée et engagée que laisse le Ministre des PME au moment où il reprend la route au terme de deux jours de visite officielle dans cette localité. Rendez-vous a été pris  pour le mois juillet 2019 à Ngaoundéré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *