BILINGUISME ET MULTICULTURALISME: LE MINISTERE DES PMEESA ET LA COMMISSION NATIONALE POUR LA PROMOTION DU BILINGUISME ET DU MULTICULTURALISME ACCORDENT LEUR VIOLON EN VUE DE LA MISE EN ŒUVRE DES HAUTES INSTRUCTIONS DU CHEF DE L’ETAT

MINPMEESA > Actualités > BILINGUISME ET MULTICULTURALISME: LE MINISTERE DES PMEESA ET LA COMMISSION NATIONALE POUR LA PROMOTION DU BILINGUISME ET DU MULTICULTURALISME ACCORDENT LEUR VIOLON EN VUE DE LA MISE EN ŒUVRE DES HAUTES INSTRUCTIONS DU CHEF DE L’ETAT

Le Secrétaire Général du MINPMEESA, Joseph Tchana a conduit ce jeudi 27 août 2020, à la salle cinémathèque de l’Immeuble Emergence, une séance de travail avec l’équipe d’évaluation de la Commission Nationale pour la Promotion du Bilinguisme et du Multiculturalisme (CNPBM). David Abouem à Tchoyi, membre de ladite Commission et Chef de mission venait évaluer le degré de prise en compte du bilinguisme au MINPMEESA et formuler des recommandations en vue d’une pratique plus dynamique du bilinguisme au sein du département ministériel.

 A l’entame de son propos liminaire, David Abouem à Tchoyi a ainsi rappelé  l’objectif de cette rencontre qui est de dresser un état des lieux de l’application des recommandations formulées lors de la dernière visite de la Commission en 2017. De manière générale, il est question de s’assurer de l’implémentation effective des hautes instructions du Chef de l’Etat S. E. Paul Biya ainsi que de leur application au sein des différentes structures étatiques, parmi lesquelles le MINPMEESA.

 Les travaux ont tourné autour du triptyque : application de la loi N°2019/019 du 24 décembre 2019 portant promotion des langues officielles, monitoring et élaboration d’une politique nationale du bilinguisme et, enfin, brainstorming autour des dispositifs de suppression du discours haineux.

Au cours des échanges, les différents responsables ont exposé leurs préoccupations et proposé des suggestions. S’agissant de la pratique concrète du bilinguisme au sein du département ministériel, tous sont unanimes qu’elle se matérialise aussi bien au niveau de la rédaction des notes administratives, que sur les plateformes numériques mais aussi, au niveau de la signalétique. Dans le souci de mieux favoriser cette implémentation, le Ministère a récemment produit un glossaire de traduction de l’ensemble des appellations des structures. Relativement aux structures déconcentrées, le Secrétaire Général a précisé que  des dispositions y sont prises afin que la mise en pratique du bilinguisme soit effective. Il a confié la coordination de cette opération à l’autorité administrative locale. Il a ajouté que le MINPMEESA qui a d’ores et déjà intégré cette donne tient à la poursuivre à travers les chefs de structures, autant des services centraux que déconcentrés.

Au niveau central, certaines structures ont alors reçu la visite des membres de cette mission pour toucher du doigt les réalités de l’application du bilinguisme. Pendant la journée de restitution du 28 août 2020, David Abouem à Tchoyi a félicité le MINPMEESA pour les efforts considérables fournis en matière de bilinguisme et a vivement souhaité que le cap soit maintenu. Il a ensuite remercié les uns et les autres pour leur contribution au triptyque objet de cette visite. Il a enfin rappelé que le Cameroun ne deviendra effectivement bilingue que grâce aux efforts conjugués.

Au terme de  cette  rencontre riche et fructueuse, il  se  dégage  un  sentiment de satisfaction globale des parties prenantes,  d’autant plus qu’elles ont pu accorder leur violon. En clôturant les échanges, le Secrétaire Général a promis veiller scrupuleusement à l’application des recommandations issues de ladite réunion, aussi bien au niveau des services centraux que déconcentrés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *