4ième EDITION DES CARAVANES SUR LES CGA : LE MINPMEESA ACHEVE L’ETAPE DE NGAOUNDERE

MINPMEESA > Actualités > 4ième EDITION DES CARAVANES SUR LES CGA : LE MINPMEESA ACHEVE L’ETAPE DE NGAOUNDERE

La salle des fêtes des bois de Mardock a accueilli du 23 au 24 juillet la 2ème étape de la 4e édition des caravanes de sensibilisation pour l’adhésion des PME aux Centres de Gestion Agréé (CGA) dans la Région de l’Adamaoua sous le thème : « soutenir l’adhésion des PME aux CGA : un enjeu gouvernemental de croissance ».

En lançant les travaux de cette caravane, Achille BASSILEKIN III, Ministre des PME qui était accompagné pour la circonstance des très hautes personnalités de la Région de l’Adamaoua  au rang desquelles le Gouverneur, le Préfet du Département de la Bénoué, a déroulé les avantages multiformes qu’offrent les CGA auprès des chefs d’entreprises. Ceux-ci tournent autour de l’assistance dans l’accomplissement des obligations déclaratives et de paiement des impôts et taxes ; l’assistance en matière de contrôle fiscal, l’assistance en matière de contentieux fiscal et enfin l’information et la sensibilisation sur les nouvelles dispositions touchant le secteur d’activité du chef d’entreprise adhérent. L’adhésion à cet outil est l’enjeu gouvernemental de croissance auquel il faut nécessairement adhérer. Pour lui, cet outil contribuera à faire décoller la Pme, constitue un important moment de communication gouvernementale. C’est aussi une occasion de présenter les multiples mesures incitatives mises sur pied par le gouvernement et qui ne demande qu’à être connues.

La leçon inaugurale a permis de se rendre compte des dispositifs institutionnels d’accompagnement des PME mis en œuvre par le gouvernement. Comme on peut le constater, ils sont nombreux, variés et concerne les administrations sectorielles.

Au terme de ces deux jours intenses de conférences, les participants dans leur forte implication, ont formulé les recommandations à l’endroit du gouvernement et au secteur privé et aux promoteurs de CGA.

Plusieurs recommandations parmi lesquelles les plus évocatrices tournent autour de la migration des GIC et coopératives en unités formelles et structurées en adhérant au CGA, l’application effective des 30% de marché aux PME camerounaises, la finalisation et l’adoption du code d’éthique et de déontologie sur lequel est adossée la profession du promoteur du CGA et enfin la nécessité pour les administrations sectorielles, sous la houlette du MINPMEESA de poursuivre les caravanes des CGA dans les 10 Régions pour pérenniser ainsi la communication gouvernementale et inscrire l’adhésion aux CGA comme formalités pour postuler à la commande publique.

Il convient de signaler qu’avant de procéder au lancement des caravanes de sensibilisation, les ministre Achille BASSILEKIN III a visité tour à tour ses services déconcentrés et sous tutelle et des entreprises locales notamment de la Délégation Régionale,  le village Artisanal Régional, et l‘APME, le CFCE du MINPMEESA où il a eu des échanges francs et sincères et les a motivé à donner le meilleur d’eux-mêmes. Le Minpmeesa a également accordé plusieurs audiences aux chefs d’entreprises et personnalités de la société civile, politique et traditionnelle au rang desquelles El Hadj Alhaji ABBO, membre du bureau politique du RDPC et le Lamido de Ngaoundéré. Il a achevé cet épisode par la visite de la vitrine artisanale, la mini-laiterie et le centre de traitement des peaux et l’incubateur de l’Université de Ngaoundéré où on a pu apprécier la réalité de cette structure et de l’ENSAY.

 Dans l’ensemble, le ministre a encouragé leur initiative et rassuré d’être toujours à leur côté pour apporter le soutien nécessaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *