JIF 2021: Les dames du MINPMEESA ont mis l’accent sur les actes charitables et sur les réflexions visant à concilier vie professionnelle et familiale

MINPMEESA > Actualités > JIF 2021: Les dames du MINPMEESA ont mis l’accent sur les actes charitables et sur les réflexions visant à concilier vie professionnelle et familiale

Célébrée sous le thème « Leadership féminin : pour un futur égalitaire dans le monde de la Covid-19 », la 36ème édition de la journée internationale de la Femme a été commémorée au Ministère des Petites et Moyennes Entreprises, de l’Economie Sociale et de l’Artisanat par un certain nombre d’activités, notamment une visite caritative, une conférence débat et une causerie éducative suivi d’un atelier de formation sur la fabrication de la solution hydroalcoolique.

La gent féminine du MINPMEESA en délégation restreinte du fait de la pandémie actuelle, s’est rendue le 04 mars 2021 au chevet des pensionnaires du Centre National de Réhabilitation des Personnes Handicapées Cardinal Paul Emile Léger (CNRPH). Le chef de délégation  du MINPMEESA, Mme EBELLE Annie, a d’entrée de jeu remercié le Conseiller Technique du CNRPH qui représentait à cet effet le Directeur Général du CNRPH, ainsi que l’ensemble du personnel de cette structure pour l’accueil chaleureux qui leur a été réservé. Elle a tenu à rappeler que « c’est avec une joie immense que les femmes du MINPMEESA ont choisi de vivre ce moment de communion et de partage avec eux dans le cadre de la célébration de la JIF ». « Notre présence ici ce jour se veut essentiellement symbolique. Nous espérons de tout cœur que le Très Haut qui nous utilise aujourd’hui, comblera lui-même le vide nos vies et assistera vos différents patients», a-t-elle déclaré en remettant officiellement le paquet constitué, entre autres, du matériel d’hygiène, des denrées alimentaires et d’une enveloppe qui servira à appuyer les soins médicaux pour certains de leurs patients. Elle leur a demandé de recevoir leur passage comme un clin d’œil de la Divine Providence pour les exhorter à demeurer forts, courageux, dévoués et sereins dans leurs services, malgré les nombreuses difficultés auxquelles ils font face au quotidien. Aux pensionnaires, elle a souhaité bon courage.

La journée du 05 mars quant à elle, a été marquée par une conférence débat qui s’est tenue au Centre International de l’Artisanat de Yaoundé sur le thème «  L’entrepreneuriat féminin à l’épreuve de la pandémie à COVID-19 ». Il a été question à travers un exposé présenté par  M. TSANGA François, Chef de la Cellule des Etudes et de la Prospective, de présenter l’impact de la pandémie sur les activités menées par les femmes, aussi bien en terme d’effets négatifs que positifs car, faut-il le souligner, toute crise présente un effet positif à capitaliser. Les femmes ont également été édifiées sur quelques pistes pour la relance économique à l’aune de la résurgence de la maladie.

Au terme de son exposé, M. TSANGA a rappelé que l’entrepreneuriat dans sa globalité et l’entrepreneuriat féminin en particulier a subi de plein fouet les effets de la pandémie à Coronavirus. «  Sans être une fatalité au développement de leurs activités, elle s’est également avérée être une opportunité pour certains secteurs d’activités. Pour assurer la résilience des PME, un certain nombre de réformes sont nécessaires aussi bien de la part des pouvoirs publics que des PME qui devront faire preuve d’ingénierie pour assurer leur survie », a-t-il souligné.

La causerie éducative du 08 mars sur le thème «  Comment concilier vie professionnelle et vie familiale pour un monde égalitaire  » a marqué la dernière articulation des activités de la JIF. Elle a regroupé au Centre International de l’Artisanat de Yaoundé les femmes du MINPMEESA et ses cibles. Il a été question pour les femmes du MINPMEESA de partager leurs expériences, d’exploiter et de capitaliser les astuces des unes et des autres afin d’améliorer ce qui est déjà fait. « Au sortir de ces échanges, nous pouvons retenir qu’il est difficile de trouver un plan standard pour concilier la vie professionnelle et la vie familiale. Chacune devrait ménager ces deux rôles en fonction de ses réalités », a souligné Mme NGONKOT, Sous-directeur à la Division des Affaires Juridiques au MINPMEESA, modératrice des échanges. En remerciant les dames pour leur participation et contributions, elle les a invité à se soutenir  mutuellement, et à cultiver le leadership.

Un atelier de formation sur la fabrication de la solution hydroalcoolique a été proposé aux dames, suivi de la remise des attestations suite au séminaire de formation sur la fabrication du savon liquide, de l’eau de javel et du vinaigre, tenu le 3 mars 2021 à la Délégation régionale du MINPMEESA pour le Centre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *