JEC : XIIème EDITION SOUS FONDS D’OPPORTUNITES

MINPMEESA > Actualités > JEC : XIIème EDITION SOUS FONDS D’OPPORTUNITES

Le Ministre des Petites et Moyennes Entreprises, de l’Economie Sociale et de l’Artisanat Achille BASSILEKIN III et son homologue de la Jeunesse et de l’Education Civique Mounouna FOUTSOU ont coprésidé le 22 décembre 2020 la cérémonie d’ouverture de la douzième édition des Journées de l’Entrepreneuriat Ethique au Cameroun (JEC) tenue du 21 au 23 décembre 2020  au Palais  polyvalent des sports de Yaoundé.

Placée sous le thème « Entreprendre en temps de crise », cette édition avait pour objectif de rappeler aux participants venus nombreux que les crises sont des opportunités à saisir. La mobilisation des coachs et experts partenaires autour des Conférences, débats, Business advices et succes stories d’entrepreneurs visait alors à stimuler chez les entrepreneurs l’esprit d’entreprise indépendamment des saisons, à les édifier et à les outiller.

Lancé en 2009, les JEC sont une plateforme de coaching, un carrefour du donné et du recevoir qui permettent d’édifier la jeunesse et promouvoir la culture entrepreneuriale. Elles donnent des formations propices dans le domaine de l’Entrepreneuriat afin de permettre aux jeunes porteurs de projets de créer les richesses et les emplois.

Pour le Ministre Achille BASSILEKIN III,  il s’agit d’une édition spéciale car elle intervient dans un contexte marqué par la crise du Coronavirus. Elle aura permis de comprendre « qu’entreprendre en temps de crise n’est pas uniquement prendre des risques, c’est également saisir des opportunités et surtout créer des besoins ». Il a salué la présence des  jeunes participants, futurs entrepreneurs qui sont venus s’outiller afin d’affiner leurs différents projets d’entreprises.

Pour le promoteur M. Erika LINDOU, le thème de cette 12ème édition trouve sa justification   dans le fait que la crise sanitaire actuelle a fortement impacté l’économie mondiale. Il était selon lui important de faire comprendre aux entrepreneurs qu’un bon entrepreneur se doit d’identifier les opportunités dans les difficultés d’où la nécessité de présenter les aspects positifs de la crise. La crise est un facteur d’accélération de l’économie, a-t-il rappelé, d’où la nécessité pour les entrepreneurs de voir les choses dans le sens du à moitié plein. Les activités autour des JEC se poursuivent toute l’année à travers l’Ecole de Création des Richesses et l’Académie du Succès qui est un magazine bilingue pour la promotion de l’entrepreneuriat et du développement personnel, les séminaires business et l’octroi des micros financement aux jeunes entrepreneurs.

En rappel, le 29 juillet 2020, les JEC ont franchi une nouvelle étape dans leur épanouissement par la signature d’une Convention de partenariat avec le MINPMEESA  marquant ainsi la volonté du Gouvernement à développer des synergies d’actions entre le secteur public et le secteur privé pour le renforcement de capacités des entrepreneurs camerounais dans la perspective de bâtir une masse critique de créateurs de richesses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *