Handicraft village

MINPMEESA > Handicraft > Handicraft village

Le ministère en charge de l’artisanat au Cameroun(MINPMEESA) a désormais en son sein, les villages artisanaux internationaux, les villages artisanaux régionaux et des villages artisanaux locaux  qui sont des services rattachés . L’organisation et le fonctionnement de ces services ont été notifiés par le décret du Chef de l’Etat du 21 mars 2015. Ce texte modifie et complète certaines dispositions de l’organigramme du MINPMEESA en ses articles 3,74 et 75. Dans le premier article, il est stipulé que pour l’accomplissement de ses missions, le Ministre dispose comme ailleurs, d’un secrétariat particulier, de deux conseillers techniques, d’un inspecteur général, d’une administration centrale et des services déconcentrés auxquels s’ajoutent des services rattachés composés des trois villages artisanaux cités plus haut. Les coordonnateurs des Villages Artisanaux internationaux ont rang de directeurs adjoints de l’Administration Centrale au même titre que les délégués régionaux. Comme sous-directeurs de l’Administration Centrale, en dehors des chefs de cellule et des délégués départementaux, les coordonnateurs des Villages artisanaux régionaux ainsi que les chefs de section des Villages artisanaux internationaux feront à l’avenir partie intégrante de cette administration. Concernant le rang de chef de services de l’administration centrale, qui comprenait les chargés d’études assistants, les chefs de service régionaux et les chefs de services départementaux, d’autres responsables s’y ajoutent. Notamment les coordonnateurs des Villages artisanaux locaux, ainsi que les chefs de section des Villages artisanaux régionaux. Enfin, le chef de section des villages artisanaux locaux ont aujourd’hui rang de chefs de bureaux de l’administration centrale. cette modification de l’organigramme répondait à une préoccupation qu’on pourrait qualifier de juridique. C’est celle de conférer un statut juridique aux Villages artisanaux créés par décret du Premier ministre. En tant qu’unités opérationnelles d’encadrement, de formation des artisans et de commercialisation de leurs produits, les Villages fonctionnaient sous la responsabilité du ministère, mais sans attache institutionnel. Aujourd’hui, avec ce décret du président de la République, les personnels qui seront nommés pourraient prétendre à des rangs hiérarchiques en vigueur dans l’administration publique.