Audience MINPMEESA / Mission des Investisseurs Français

MINPMEESA > Actualités > Audience MINPMEESA / Mission des Investisseurs Français

Le Ministre des Petites et Moyennes Entreprises, de l’Economie Sociale et de l’Artisanat a reçu en audience le 26 juillet 2021 une mission de prospection de l’entrepreneuriat de la Région Centre-Val de Loire (Paris Ile de France). La mission, conduite par un représentant de l’Ambassade du Cameroun à Paris vise à faciliter l’Access des PME Camerounaises aux technologies nouvelles, et permettre auxdites PMEs de nouer des partenariats utiles en vue d’interagir sur le marché extérieur pour devenir plus compétitives.

Il a été question au cours des échanges pour les investisseurs Français de la région du Val de Loire qui exercent dans des secteurs d’activités spécifiques, notamment le transport, la santé, la technologie, la biométrie, etc de présenter au MINPMEESA les raisons et la façon dont ils souhaitent s’implanter au Cameroun. Ils se sont dits prêts à décrocher des contrats et à nouer des partenariats gagnants-gagnants qui permettront sans doute aux entreprises locales de jouer un rôle plus important en se dotant de technologies nouvelles  tout en ayant une production adossée sur un capital qui répond aux besoins de notre marché.

Pour le MINPMEESA, c’est une visite qui arrive à point nommé car le partenariat avec un certain nombre de PMEs étrangères permettra de dynamiser notre reprise économique et trouver de nouvelles perspectives pour l’essor des PME Camerounaises.  «  Je me réjouis des perspectives en terme de collaboration. Votre arrivée est porteuse d’espoir pour nous. Les domaines dans lesquels vous êtes actifs, que ce soit l’agroalimentaire qui constitue l’un des  principaux piliers de notre dynamique de transformation économique structurelle, ou de technologies nouvelles, permettront à nos PMEs d’être capacitées pour être  plus compétitives sur des marchés étrangers ».

Pour les entrepreneurs français, le Cameroun est l’endroit idéal en Afrique pour pouvoir  s’implanter. Leur désir de conquérir le marché camerounais se justifie par la stabilité générale du pays, au sein de la sous-région, mais également sa situation géographique d qui facilitera l’acquisition des matières premières de même que les échanges avec d’autres pays du continent. « Nous avons de grandes opportunités et espérons que dans les mois à venir, nous reviendrons mettre en place un développement potentiel de nos produits sur le territoire camerounais ».

En rappel,  ces investisseurs  se sont rendus la semaine dernière dans la ville de Douala où ils ont, par le biais des rencontres B to B, échangé avec les entrepreneurs camerounais afin d’identifier les entreprises sous-traitantes locales avec lesquelles des contrats seraient envisageables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *